meusnidus33.com

Meusnidus33

“ Le Blog d'un passionné ” —

A propos

AVRIL LE MOIS DES PREMIERES NAISSANCES

TOUT COMMENCE VRAIMENT AVEC CE , où vont pointer les premiers petits becs au fond du nid , porteurs de tous nos espoirs , SI ….

les oeufs vont arriver , et après eux vont suivre les premiers petits ,………. si l’on a respecté certaines règles qui m’apparraissent ,dans mon élevage comme incontournables…

la place de chaque femelle dans la batterie d’élevage:
si , comme moi ,on pratique l’impromptu , on se doit de réfléchir à la place de chaque femelle .
en fonction du mâle qui lui a été attribué ,( pour éviter au maximun l’erreur de cage au moment du changement de femelle du mâle ), le groupe de femelles pour le même mâle sera regroupé :
-en ligne horizontale pour deux femelles
-en L pour trois femelles , (une en haut , et deux horizontales )
-en carré pour quatres
_etc…
en fonction du caractère de chacune d’elles
-les plus farouches en haut , où elles se sentiront en sécurité à chacune de vos visites ,
-les normales à hauteur des yeux , et celles que vous voulez avoir le plus à l’oeil
-les plus calmes , en bas .
Cela n’a l’air de rien , mais , cela m’apparait , à certains moments comme crucial.

le rythme des accouplements :
les femelles comme nous l’avons vu en , sont dans leur couveuse , .je leur ai mis le nid avec le matériau dedans vers la mi- .

-au fur et à mesure que la femelle fait son nid sérieusement , en quelques heures , (celles qui passent leur temps à le faire et le défaire , ne sont pas prêtes ) , je lui met son mâle .

-une femelle qui fait son nid rapidement , a de grandes chances d’être prête , et démarre son cycle .
il faut alors lui donner la possibillité d’être fécondé par le male , de suite , sinon la première partie de la grappe d’oeufs sera clair.
la femelle s’accouplant psychiquement avec le mâle en entendant son chant même en son absence .
son mâle , n’étant pas forcément celui que vous lui destinez , mais souvent l’elu de son oreille.
Pour que la grappe d’oeufs soit fécondée , il faut que , en gros , le mâle ait été mis avec la femelle cinqs jours avant la ponte du premiers oeuf , et jusqu’a la ponte du troisiéme .
autrement , vous aurez une partie des oeufs clairs.
après le troisième , c’est superflu , donc , si vous avez besoin du mâle ailleurs , sortez le.

l’enlevement des oeufs

les oeufs sont enlevés tous les jours , jusqu’au cinquième , et stockés dans un casier de rangement de vis , munis de tiroirs .
ceux ci sont mis dans un mélange de graines , avec le petit bout en bas , ce qui évite d’avoir à les bouger chaque jour , et cela ne détent pas les chalaises.
on les remet à la ponte du dernier , généralement d’une couleur légérement différente , plus bleutée pour ma souche, de façon que les petits naissent avec le moins de décalage possible.

ils peuvent néanmoins , quand même naitrent avec un jours d’écart , suivant si la femelle les tourne bien ou mal sous elle dans le nid.
On peut attendre deux , trois jours avant de les remettre , afin de grouper les naissances de plusieurs femelles , pour palier à d’eventuels problèmes.

pour ceux qui le peuvent, une remise des oeufs le matin , ou à midi , est idéale, car les petits naitront en cour de , pour la plupart .

Avant de mettre les oeufs , si le nid ne vous convient pas , vous pouvez le façonner à votre guise , en passant une ampoule dans celui-ci. mettez un peu de POUTIC au fond.

– le mirage

je l’effectue à 7 jours , et dans le doute , je recommence 2 jours après.
certains disent pouvoir mirer à deux , trois jours , félicitations, mais , ne jettent-ils pas régulièrement des oeufs bons ????????

profitez du mirage pour passer votre deuxième dose de poutic dans le nid.

la naissance.


elle a lieu vers le 13° jours , quelques fois avec un ou deux jours de retards , suivant la saison , et la qualité de couveuse de la femelle.
Surveillez l’hygrométrie pendant l’élevage , elle doit être aux alentours de 80% pour l’éclosion.
éventuellement , pulvérisez le dessous de vos nids , surtout s’ils sont en terre cuite .
Evitez de le faire dans le nid et les oeufs , la qualité de votre charpie pouvant la faire coller aux oeufs , et nuire à l’éclosion.

-la patée.

en général , pendant la couvaison , et le premier jour de vie du petit , la femelle n’en mange pas , ou presque .
inutile alors ,d’en donner à profusion ,(tous les trois jours suffit ), surtout si le mâle est là , car il ne pourra que s’en gaver , et virer la plupart du temps à l’ortolan , ce qui est très préjudiciable à sa fécondité.

– regroupement de petits.

si vous êtes obligé , pour x raisons , de regrouper des petits de même couleur avant le baguage , servez vous de leur duvet.
C’est a dire : teintez le avec du mercurochrome , ou du bleu de méthylène très dilué , qui auront l’avantage de les colorer , sans nocivité .


et lorsque vous les verrez au sortir du nid , avec les quelques duvets colorés au dessus de leur tête ( imaginez , mes jaunes mosaiques avec un duvet rose ou bleu au dessus de leur tête jaune ), c’est du plus bel effet.

– le caractère de vos femelles.

observez les quand elles ont des petits , surtout en bas age , quand vous êtes dans votre pièce d’élevage.
certaines , dès que vous entrez , sortent du nid , et n’y retournent pas , même pas pour nourrir les petits , tant que vous êtes là.
elles attendent de ne plus vous voir pour le faire .
ménagez vous donc des poses , ou , couvrez leur nid completement , (moi , je le fait avec une feuille de papier d’imprimante pliée, pour qu’elle soit tranquille .
il en va de la croissance de vos petits .
cela va s’arranger ,souvent , vers le dizième jours .

– le baguage.


je le fais la plupart du temps à 6 jours 1/2 .c’est variable suivant la couleur ,et peut varier suivant les couples.
le faire trop tôt , c’est le débaguage par la femelle , ou même par simple gravité , le faire trop tard , c’est baguer difficilement à la vaseline ,casser une patte , ou , ne pas baguer du tout .
il faut donc observer chaque demi-journée , pour choisir le meilleur moment .surtout si vous envisagez de faire des , car sans bague , impossible , et avec un ou des doigts tordus , car on a forcé , c’est impossible aussi .
on profite du baguage des jeunes pour poudrer le nid au POUTIC , et le recreuser éventuellement avec une ampoule s’il est devenu trop plat.
pensez à regarder le lendemain si les petits ont toujours leur bague .
Car au sortir du nid , il sera trop tard pour les rebaguer…

-la descente du nid:

Vers 14 jours , je mets le nid avec les petits au fond de la cage .
Dans le coin opposé au nid précédent , pour que la femelle puisse , quand elle aura envie de relancer une couvée ,( sans battre ses petits , pour les sortir du nid ), le refaire pour la couvée suivante.
ce nid est garni de charpie , juste posée dedans .
et , comme à la première couvée , c’est quand elle le referra , que je lui remettrai son mâle.
C’est variable d’une femelle à l’autre , cela va du 16° jour de vie des petits , au 25° pour certaines.

POURQUOI au 14° jours:

parce qu’avant , les petits ont encore besoin de la chaleur de la femelle la nuit , variable suivant la température de la pièce , et le nombre de petits au nid .

Mais surtout , si vous le faites plus tard , les petits sont farouches , et déjà tentés par l‘émancipation , qui , peut leur être préjudiciable , à quelques jours près .
quand vous mettez le nid trop tard , certains en sortent , et ils n’y retourneront pas , même si vous passez votre temps à les y remettre.

-la sortie du nid des petits:

un splendide moment , mais encore un à surveiller .
c’est souvent le moment que choisissent les femelles pour refaire leur nid , et être attirée par le duvet , les rémiges et rectrices de vos jeunes .
l’idéal , pour les en dissuader un peu , est de mettre une séparation entre elle et eux.
C’est aussi là , que certains mâles , alors très intentionné avec toute la progeniture , vont s’en prendre à certains , les battants sans arrêt ,allant jusqu’à les tuer , après les avoir littérallement scalpés.
ce sont surement des mâles , qui font l’objet de ce ressentiment .

Ces pères indignes seront impérativement à écarter de votre élevage.

l’équipement , son rôle :

Mes cages sont équipées de deux portes en partie basse , et de deux en partie haute.
GALLERON
avec mes vielles cages , je peux mettre une séparation , pour que mes jeunes puissent arriver au sevrage , tout en étant nourri par les parents , sans que les deux parties ne soient « sardinées ».

Bon nombre de nouvelles batteries vous permettent de faire deux fois plus de couples que moi au mettre carré , mais , vous passez par des cages BABY dans ces moments là , c’est ça le modernisme , et la qualité d’élevage de nos protégés ????

– le sevrage :

vers un mois , quand vous voyez que vos jeunes mangent seuls , ils ont alors la queue de taille quasi adulte , vous pouvez les sevrer.

Au plus tard la veille de la naissance de la couvée suivante , le plus souvent ,vers son mirage .
pour les aider à y arriver , je mets à leur disposition des graines préalablement passées au moulin à café , pour qu’ils les décortiquent plus facilement.
Un peu de patée , de plus en plus séche , et de moins en moins , en quantité , un peu de millet en grappe.
Les jeunes sont mis dans des grandes cages par 25 maximum , pour éviter une trop grande concentration , favorisant le picage , et , surtout , en respectant l’age des différrentes couvées .

ces cages sont équipées de perchoirs individuels , pour éviter au maximun le picage , qui occuppe le bec de nos jeunes , mais est si préjudiciable pour les concours…

trop de difference d’âge entre deux jeunes ,egal problèmes réguliers.

une est à votre disposition pour expliquer certaines étapes .

étant en retard par rapport à ce billet , car pas décidé à devancer les dates que la nature nous donne depuis des millénaires , des viendront s’y ajouter au fur et à mesure de leur présence dans mon élevage.

Tags : .

2 commentaires — Laisser un commentaire

  • habel

    20 février 2008 à 14:10:41

    tres bonne explication des etapes ,moi je suis un jeune eleveur debutant de canari de couleur et posture ,surtout l’elevage dans mon pays (L’ALGERIE)est quelque chose de nouveau je remerci de toutes ces conseilles et je voudrai bien etre en contacte avec toi pour developer mon elevage ,et j’espere voir un email de toi ,souhaite moi bonne chance et merci encor une foi.

  • Patrick

    27 mars 2007 à 13:00:01

    Salut Jean-Michel,
    Tout y est dans les moindres détails un vrai recueil et en plus il y des photos à l’appui!
    Pour les débutants je vous conseille d’imprimer ces feuillets, de les ranger dans un classeur à feuilles tranparentes et de temps en temps en fonction de vos "questions" d’y jeter un coup d’oeil.
    Certains points abordés ne vous disent rien : un jour… Le jour "J" vous êtes confrontés à ce problème et là tout est clair.
    Je n’ai pas encore mis France Info dans ma pièce mais j’y songe Jean-Michel:-)))
    Continues de nous transmettre ton expérience!
    @+
    Patrick

Ajouter un commentaire

(Obligatoire)

(Obligatoire)