meusnidus33.com

Meusnidus33

“ Le Blog d'un passionné ” —

A propos

L'élevage — revenir à l'accueil

LES PSOQUES, vous connaissez ?…..

   QU’EST CE QUE C’EST QUE CA ?VOUS DEMANDEZ VOUS! un PSOQUE …….

 

C’est du vivant, du matériel, de la nourriture, une bonne chose, une moins bonne, une mauvaise,…….!

Certains connaitront ,….., mais la majorité d’entre vous sont comme , ils n’en ont jamais entendus parler, et pourtant, ils en cotoyent peut-être depuis de nombreuses années sans les voir, sans les nommer correctement….

Il y a peu que je connais leur dénomination correcte, du moins en partie.

Quelques tout d’abord de ce qu’ils me montrent chez moi:

DANS LA CAGE LORSQU’ILS SE MONTRENT:

DANS LA PIECE:




DANS LE CONTAINER A ORDURES

 

Je vais maintenant vous faire part de MON des PSOQUES.

 

J’ai constaté leur présence dans mon élevage il y a environ, me semble-t-il, une dizaine d’années.

A  la suite d’un changement de type de fond de cage.

J’employais jusqu’alors du sable , mais comme chacun le sait, le sable absorbe très mal la partie humide des fientes, fait de la poussière, toujours trop présente dans nos élevages, et on est obligé de changer les cages beaucoup plus souvent.

Je suis donc passé à cette époque aux « COPEAUX DE HÊTRE » petit modèle, n°6.

Avec un gain de confort immédiat pour l’éleveur par rapport au sable:

– beaucoup moins de poussières ,

– absorption de la partie humide de la fiente beaucoup, mais beaucoup, plus importante,

– moins lourd dans les manutentions, y compris lorsqu’on charge son bac à ordures ménagères pour l’élimination par le circuit classique!   ( J’étais passé entre temps par les granulés d’algues , mais qui avaient comme inconvénients:  le poids, la poussière, et la commande par 500kgs minimum.)

J’ai donc par la suite constaté la présence de ce que j’ai pris et appelé alors des acariens, de la même couleur que les copeaux, et qui apparaissaient de temps en temps dans l’élevage, sous certaines conditions!….

J’avais d’ailleurs mis en son temps un commentaire sur les copeaux et la présence des acariens sur l’excellent de Mr LEQUEU, mais que je ne trouves plus,( le commentaire).

Il ne faut pas croire que mon élevage et toutes mes cages sont continuellement infestées par ces bestioles!

Il est certain qu’elles y sont toujours présentes, au moins sous forme d’œufs surement, mais ils ne se montrent qu’en certaines occasions, lorsque certaines conditions sont réunies, conditions qui m’apparaissent être:

– température suffisante, jamais en hiver , mais plutôt lors des gros coups de chaleurs de fin de printemps, et d’été: température de la pièce supérieure à 22°,

– hygrométrie très importante dans le pièce, temps lourds et orageux,

– fonds de cages qu’il est temps de changer car plein de résidus de graines et de pâtée, bien que je ne vide jamais les mangeoires en fond de cage, mais il y a les projections par les .

Là, je commence à apercevoir ,tout d’abord dans les angles, au nord, du plafond de ma pièce un petit regroupement( 1cm2) de ces bestioles , faisant une tache beige sur l’angle plafond et mur blanc toujours visible.

Mes cages s’arrêtant à 20 cm mini du plafond et ne commençant qu’à 80 cm du sol de façon à toujours pouvoir observer plafond et plancher.

Et dans une ou deux cages, pas plus, sur la 50 aine de cages plus ou moins grandes de la pièce.

Certainement celles où il y a le plus de résidus de graines et une humidité plus importante du fait d’oiseaux vidant l’abreuvoir pour se baigner.

Je n’en ai jamais vu un seul sur un oiseau!

Il suffit de changer les fond de cages, une bonne pulvérisation insecticide (à base de « Permethrine » surtout) dans les cages, les angles et sur les murs, et ils disparaissent pour un temps indéterminé, souvent plusieurs .

Je passe de toute façon cette bombe, et d’autres pour varier les matières actives, dans mes cages et particulièrement au fond à chaque fois que je change les copeaux des cages!

De plus, mes cages et mur /plafond étant lisses et blanc, j’y vois bien le moindre parasite et peut très facilement traiter curativement et préventivement, donc l’attaque n’est jamais grande ni longue.

Lorsqu’on les met dans le container à ordures ménagères avec les fond de cage infestés, très rapidement, en quelques heures, ils se regroupent en haut de la poubelle, ils semblent grégaires et aiment se regrouper en partie haute comme dans les angles des cages et au plafond lorsqu’ils tombent de ces dernières.

 Ce sont donc POUR MOI, des PSOQUES:

 

–  petits « acariens  » de couleur beige,

– d’au grand maximum 1mm,

– demandant: chaleur, humidité, résidus de graines pour se développer, ne parasitant pas les oiseaux,

– leur espèce précise, je ne sais pas,

– si ce sont comme les « dutchy’s » des prédateurs des acariens , je ne sais pas,

– si on peut s’en débarrasser complètement quand on en a , je ne pense pas,

– si on peut les contenir, voir les limiter, certainement,

– si beaucoup en ont sans le savoir, certainement,

– il y en a dans nombre de maison sans oiseaux,

– ils infestent ( les proches cousins de ceux-ci surement)certaines maisons mêmes neuves, ici à comme ailleurs, sans que l’on entende parler, posez la question au service hygiène des villes d’importance, ils oseront peut-être vous l’avouer  😀 , c’est ainsi que j’ai entendu leur nom pour la première fois, en parlant d’autre chose!…

Voila pour ce qui me vient à l’esprit à leur sujet pour l’instant.

 

Espérant avoir éclairé votre lanterne avec mes pauvres connaissances à leur sujet.

 

N’hésitez pas à compléter les miennes si vous pouvez! les commentaires sont toujours les bienvenus.

Tags : .

4 commentaires — Laisser un commentaire

  • cuicui

    21 juillet 2013 à 20:53:24

    et nous ne devons pas être les seuls!…

  • malinois42

    21 juillet 2013 à 17:52:23

    Merci bien pour l’article , très utile j’en ai chez moi et pour la 1er fois que je les vois .

  • cuicui

    20 juillet 2012 à 07:11:43

    merci de ta lecture ginou.

    il ne faut pas que les copeaux de hêtres dans mon cas pour qu’ils apparraissent!
    d’autres conditions données dans l’article sont , je pense, indispensables pour qu’ils « se montrent »….
    quand à les éradiquer, l’avenir nous le dira, mais je ne crois pas cela possible.
    le problème éxistant déjà dans les maisons sans oiseaux sans trop de solution, si ce n’est que revoir sérieusement la conception des habitations.

    @+
    JM

  • Ginou

    19 juillet 2012 à 10:20:05

    Bonjour Jean-Mi,
    De passage sur ton blog j’ai pu découvrir ton article sur les psoques. Je n’en avais jamais vus avant de lire ton article.
    Apparemment ils ne sont pas nocifs pour les oiseaux si je comprends bien. C’est une bonne chose.
    Je n’en ai jamais vus dans mon élevage et j’utilise aussi des copeaux de hêtre dont je suis très contente.
    Bon courage à toi pour en venir à bout, si toutefois c’est possible.

Ajouter un commentaire

(Obligatoire)

(Obligatoire)