meusnidus33.com

Meusnidus33

“ Le Blog d'un passionné ” —

A propos

Nouvelles — revenir à l'accueil

UN VILAIN PETIT CANAR…I

 

 

 

MON HISTOIRE…

 

C’est par un beau jour de 2012, le 20 plus exactement, entre 11 et 12h00 que vint au monde un petit canari premier d’une couvée de 5 œufs.

O IMGP0970 COP 00 IMGP5924 COP 01

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Papa, beau male masqué ayant obtenu 91 pts – 3° à Arcachon, 91 pts- 2° au Régional et 89 pts au de TOURS car avec une rémige incrustée.

 

A1 IMGP7238 COP 1A2 IMGP8216 COP 1

, Tonton y a toutefois aussi participé et fait 5° avec 91 pts.

Maman, belle femelle avec petit trait à l’œil: 92 pts dans le stam Champion d’Arcachon, puis 90 pts au régional!

B IMGP8228 COP 2

Nous grandîmes tous joyeusement dans notre beau nid extérieur, confortable, mais qui devint assez rapidement trop petit!

C IMGP5941  COP 3

 

Au sevrage, lors de l’inspection minutieuse à laquelle nous passons tous, le patron a annoté à mon sujet:

1/ Couleur: jaune intense,

D IMGP6028 COP 4

2/ Tête: présence d’un masque bien visible,

E IMGP6399 COP 5

3/ Impact lipochrome d’épaule : excellent,

F IMGP6000 COP 6

4/ Blancheur d’épaule: excellent,

G IMGP5989 COP 7

5/ Blancheur des rémiges: moyenne,

H IMGP6005 COP 8

6/ Type présumé: Mâle,

7/ Impression: 4/4 croix , contraste +, oiseau pouvant aller loin!

I IMGP6013 COP 9

Puis, dans la grande cage de sevrage au milieu des autres, le patron me regardait de plus en plus souvent, comme pour me détailler.

Il faut dire, que, en grandissant, mon plumage de juvénile asexué, laissait de plus en plus la place à celui d’un mosaïque, de ceux que l’on sexe d’un coup d’œil dans la volière,… sans carnet d’élevage!

Le dos devenait blanc, la poitrine conservant et accentuant la présence de lipochrome,…un masque se dessinant même de plus en plus nettement autour de mon bec, comme tout male mosaïque qui se respecte! Lol!

J IMGP6453 COP10K IMGP6461 COP 11

Je devenais semble-t-il déjà « prometteur », et donc , dès , j’eu la joie de rejoindre une cage, plus petite certes, mais plus prometteuse en terme de « carrière », la cage d’entrainement

Les susceptibles déjà de faire des concours y vont dès la fin de la mue ou presque, ici, et ce pendant au moins 15 jours, afin de nous familiariser au plus tôt avec sa taille , ses changements d’emplacements, de luminosité,…

Là, je mets en plus mes qualités en avant, lui montrant tout!

Mais aussi, hélas, peut-être, certains défauts!…

J’étais de plus en plus proche, semblait-il, en catégorie entre autre, de l’idéal attendu, mais…toujours mais…

Le 29 Septembre 2012, la technique organisée par l’ A O G arrivant, je fis partie des douze mâles jaune mosaïque amenés, car le thème était le « pré-tri au vu des concours », donc tous types de mâles de l’élevage y seraient présentés.

Beaucoup jetèrent sur plus qu’un regard, dont un juge (OMJ) renommé dont on ne peut douter des connaissances, Mr Didier BIAU.

Son avis fut sans appel: « si je devais choisir un mâle jaune mosaïque parmi les présents, ce serait celui-là, et pas un autre!!!, …malgré son « défaut ».

Je fus même choisi comme « lipochrome jaune test » pour le choix du type de néons qui seraient utilisés au National de Castres, du fait de mon lipochrome « chaud! ».

L IMGP6587 COP TEST1

Le choix entre plusieurs marques et types de lumières, toutes différentes, ne fut pas facile pour les juges et élèves juges présents.

Ensuite, une fois la série des mâles jaune mosaïque sur la table pour faire effectuer le tri par les éleveurs venus nombreux partager et enrichir leurs connaissances à cette journée technique, un de mes cousins fut plus remarqué par l’assistance, à la lumière naturelle extérieure de la Gironde par grand beau temps, du fait de son lipochrome correct bien que puissant.

M IMGP6641 COP 12

Quand à moi, on ne voyait plus que mon défaut!…

Cette journée très instructive finie, nous retournâmes chez nous pour préparer les compétitions à venir pour les méritant.

vit arriver le concours de « La Teste de Buch « (Arcachon), et je fus engagé, pour voir, parmi les 5 mâles individuels du patron!

Là, sur la table du juge , devant les grandes baies vitrées baignées du chaud soleil du bassin d’Arcachon, le verdict fut juste,… mais sans appel: BON dans toutes les catégories, sauf ,….moins deux points en lipochrome, et bien sur, logiquement du fait des deux points négatifs précédents, moins un en impression, ….soit 87 points!

Dernier derrière beaucoup d’autres concurents!

Il est sûr que parmi les autres, sous la lumière du bassin, le juge ne pouvait me noter autrement!..

BRAVO Mr BIAU, et oui, le même juge qui m’aurait gardé pour travailler peu de temps avant!!!

Je suis tout à fait de son avis, à ce concours , je ne méritais pas autre chose que ce 87 points, pointage signifiant pour beaucoup que l’oiseau ne vaut rien et doit partir à la vente au particulier ou en oisellerie directement!

Je partis donc rejoindre la masse d’oiseau ne participant plus à aucun concours, mais pas dans celle à se débarrasser, dans ceux qu’il faut revoir avant de choisir les prochains prétendants au titre envié de reproducteur de l’année suivante.

Le temps des concours locaux passant, bien d’autres de mes cousins passèrent brillamment le cap , sans aucun , et furent reçus avec les titres de Champions, en individuels ou en Stam, parfois avec des annotations du juge « lipochrome chaud, doré », tous jugés à la lumière naturelle du Sud Ouest, plus ou moins importante suivant la météo, mais toujours naturelle et implacable.

Le grand moment de CASTRES, Championnat NATIONAL arriva!

Les mâles de l’élevage, primés dans les concours locaux, plus trois déjà sélectionnés depuis la journée technique et n’étant pas sortis depuis, y furent engagés en individuel et Stam pour nous représenter, lavés au shampoing pour Bébé et, les dés furent jetés!…

Pas question pour moi de penser un seul instant à y participer, puisque avec le temps, si j’avais gagné en beauté, avec le contraste d’un superbe male mosaïque, le côté doré de mon lipo était toujours trop présent pour oser penser participer à un concours de ce niveau!

N IMGP7029 COP 13

 

Le verdict tomba à Castres, l’élevage n’était pas ridicule, MAIS, en Mâles, seulement la troisième place en individuel et la seconde en stam!…

Le patron eut la chance, pour une fois, de pouvoir se rendre sur place pour voir la salle d’, les concurrents dans les séries et surtout, les oiseaux qui nous avaient battus!

Si, en femelle, la taille supérieure des concurrentes primées était indiscutable, chez nous les mâles, les oiseaux premiers, vus dans la très mauvaise lumière de la salle, semblaient tous à la limite du doré, tout comme ceux de la fratrie arrivés second, et donc bien notés!…

Est-ce le fait que le se soit fait en partie à la lumière naturelle , mais aussi sous des néons qui a ainsi fait passer les oiseaux au lipochrome chaud pour des bons?.

Et ceux au bon lipochrome citrin à la lumière naturelle pour des oiseaux à la limite du fade ici? …

Les commentaires des juges et de l’U O F sur le National de Castres étant que » tout était parfait, que les oiseaux avaient étés jugés sous d’excellentes conditions de lumière grâce au choix de néon »,

on ne peut contester les places des uns et des autres!

un jugement est un jugement.

Mais, au retour, un doute subsistait chez le patron!

Les néons ne changent -ils pas la qualité du lipochrome jaune , en rendant plus « citrin » un « lipochrome doré »?

Il lui avait fallu engager entre temps des oiseaux au Mondial 2013, et ce avant d’avoir les résultats du National, celui-ci se déroulant suivant à , dans une très belle salle en Belgique, avec une excellente organisation, un mondial s’y étant déjà déroulé quelques années auparavant!

Un doute s’installait cependant de plus en plus dans l’esprit du patron, à chaque fois qu’il m’apercevait dans la grande cage avec les « non compétiteurs possibles reproducteurs 2013 ».

Le doute grandissait, au point que de la grande cage , je suis passé à nouveau à la cage concours, celle de préparation , mais à cette période n’y restait plus en petites cages individuelles que les possibles compétiteurs d’Hasselt, les prévus et leurs remplaçants au cas où! Il était devenu fou,  il n’y pensait quand même pas, pas avec mon défaut qui m’avait valu 2 points de pénalité en lipochrome en concours local!

Mais, il est sûr, que si l’on jugeait mon lipochrome doré sous une certaine lumière, là, je devenais un tout autre oiseau, un oiseau avec des qualités indéniables, peut-être au dessus de la moyenne!…

MAIS NON!, pas à ce point!… Je restais cependant là, à me préparer avec les autres!…

Puis vint le moment du grand lavage avant concours, incontournable pour les oiseaux engagés à un MONDIAL d’Ornithologie, un oiseau de plus,… un de moins, le patron n’y pensait toujours pas vraiment, mais je fus le dernier lavé,… au cas où, …on est pas à un près, mais,… il faudrait être fou pour y penser!

Tant que les oiseaux ne sont pas mis dans leur compartiment du cageot collectif, la feuille définitive comportant les numéros de bague n’est pas remplie par le patron.

Et là, au dernier moment , quelle ne fut pas ma surprise de voir que mon cousin, qui il faut l’avouer, n’avait pas de grande chance de faire un podium, juste une place honorable au plus à un tel niveau, n’était pas du voyage,….

C’ETAIT MOI, le vilain petit canar..i de La Teste De Buch, qui partait pour la grande finale!….

Le patron n’est pourtant pas un joueur de POKER, était-ce…un coup de folie?…

Non, il s’était souvenu des commentaires précédents à propos de cette salle d’Hasselt, très sombre ,où les oiseaux seraient jugés sous des rampes de néons, avec une lumière pire qu’à Castres, et que là aussi, voir plus encore, le coté « CHAUD » de mon lipochrome pourrait être atténué, et toutes mes qualités jusqu’alors quasiment invisibles seraient mises en valeur.

Nous sommes partis, et là, les jours d’attente des résultats parurent très longs dans l’élevage!

Ils tombèrent enfin:

trois médailles , !OR, ARGENT ET BRONZE EN FEMELLES IVOIRES INDIVIDUELLES OR, ARGENT ET BRONZE EN FEMELLES JAUNES IVOIRES MOSAIQUES INDIVIDUELLES

Très bien, le patron était très heureux,

Mais…. Il y en avait une autre, dans la classe :

D014: Vetstof geel mozaïek type 2

classe des JAUNE MOSAIQUE MALE INDIVIDUEL,

trois oiseaux de l’élevage y avaient étés engagés:

– le n° 032   1194   2012 , 3° du championnat de France de Castres, là 88 points,

– le n° 145   1194   2012, oiseau jamais sorti avant, là 89 points,

– le n° 084  1194    2012,   MOI.…., SECOND avec 92 points au CHAMPIONNAT DU MONDE D’HASSELT!

ARGENTEN  MALE INDIVIDUEL

ARGENTEN MALE INDIVIDUEL

ARGENT MALE INDIVIDUEL

ARGENT MALE INDIVIDUEL

LE MIRACLE S’ETAIT PRODUIT, le vilain petit canar..i était devenu un PHOENIX à Hasselt, grâce à des éclairages soit disant « lumière du jour »,… les plus proches de la lumière naturelle!….O IMGP7376  COP 14argent

ELEVEURS/COMPETITEURS, lors de votre interprétation du pointage d’un oiseau à un concours quel qu’il soit, n’oubliez jamais que ce n’est que l’avis d’un ou plusieurs juges sur un oiseau à un instant « T », mais avec de nombreux paramètres, variables , et dont l’un des principaux est la qualité et la quantité de la lumière sous laquelle il a été jugé.

Un oiseau Champion du Monde à HASSELT, sous les néons, sera toujours différent d’un oiseau de la même catégorie jugé à la lumière naturelle d’ ou BARI! surtout dans certaines classes!

On a en effet pu lire sur une très sérieuse revue Ornithologique une question posée par ODM à Patrice à propos du MONDIAL D’HASSELT:

En tant que juge, quelle est la difficulté principale rencontrée en jugement ?

P.Hery, juge OMJ y ayant officié :      « La difficulté dans ce mondial en particulier est d’avoir jugé avec des lumières néons. Je pense que cela fait une petite différence. On l’a constaté en ayant du mal à apprécier la luminosité des oiseaux. C’est surtout les néons qui étaient gênants. J’aurais préféré juger dans de meilleures conditions, c’est-a-dire avec de la lumière naturelle.

ODM: Les néons ne sont-ils pas arrivés dans tous les grands concours, y compris au championnat de France?

P.Hery: Oui, mais nous avions des néons UN PEU PLUS adaptés. Ici, la lumière a un peu perturbé le dessin des oiseaux!

Le vilain petit canar..i , malgré son gros défaut, est resté dans l’élevage du patron, et j’ai eu droit d’honorer de mes faveurs trois femelles au lipochrome bien citrin, dont un femelle championne en stam à GEEL 2012.

Descendance à suivre donc j’espère!……..

PS: La morale à tirer de ma petite histoire est qu’un pointage sur un oiseau est significatif de pas grand chose sans une fiche de jugement explicative ET une bonne connaissance des conditions de jugement, car un jugement dépend de multiples paramètres et n’est que la transcription de la vision de l’oiseau:

A un instant « .T. »,donc dépendant de nombreux facteurs comme : l’heure du jugement, l’endroit où la série a été stockée juste avant le jugement, l’endroit où il était parmi celle-ci , donc la lumière et son changement pouvant être grand entre attente et jugement, différence à laquelle tous les oiseaux de la série ne sont pas forcement soumis suivant s’il est dans une cage du devant de chariot, de milieu ou de fin…,

Sous une lumière  » L.« , différente d’un jour à l’autre dans la même salle, et suivant l’heure du jugement,

Avec un type de lumière artificielle « L.A » d’appoint ou pas, et si oui de quel type?,

Avec une lumière « L.E » dans sa pièce d’élevage pièce d’élevage importante , ou insuffisante¸? le second cas le faisant papillonner devant la lumière du point de jugement, ou les néons, et il est donc pénalisé en maintien,

Dans une forme physique « F » , sa santé, au moment du jugement,

Jugé par Mr » X « ,d’un pays peut être différent du notre, mais de toute façon, aime-t-il la couleur jugée ?,en a-t-il élevé ?,quelle forme de canari préfère-t-il ?,de quel pays est-il originaire?, quel est le standard appliqué dans son pays ?,…

Dans une série « .Y. », quel est le niveau des oiseaux présents dans celle -ci, les cages sont-elles toutes de la même couleur dans la série?,

Série d’un niveau « .Z « ., car suivant le niveau du concours les oiseaux présents ne sont pas du même niveau, et surtout ne sont pas « préparés » au concours de la même façon,

 L’heure du jugement « H »., car si la série passe en fin d’après midi , l’oiseau est fatigué, le juge aussi parfois, et la lumière est forcement différente.

On voit donc que ce petit pointage de retour avec l’oiseau dépend des paramètres: T+ L+ LA+ LE+ F+ X+ Y+ Z+ H,…. et j’en oublie surement! LOL.

Et si l’on a une seconde fiche de jugement du même oiseau, la quasi totalité de ces paramètres seront différents, donc son pointage peut étonner de part sa non correspondance au précédent.

Celui-ci pouvant être le même au final, bien qu’avec les nouveaux paramètres de ce second concours.

 AVANT TOUT FAITES DES CONCOURS POUR VOUS FAIRE PLAISIR, ET EN CONNAISSANT LA VALEUR DE VOS OISEAUX, POUR VOTRE ELEVAGE, MAIS PAR RAPPORT AU STANDARD PRECIS, DE LA COULEUR  OU DU TYPE.

 

 

IMGP7562 couple sexé

Tags : .

Pas de commentaire — Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire

(Obligatoire)

(Obligatoire)